Seront pris ceux qui croyaient prendre…

Sur la société du 80-20

chateau-cartes-effondrement

« La véritable éloquence consiste à dire tout ce qu’il faut, et à ne dire que ce qu’il faut. » Essayons donc aujourd’hui de suivre ce conseil qu’offre la 250ème maxime de La Rochefoucauld. L’échec sera patent, mais la volonté présente !

Lire la suite

OTAN : retour sur le communiqué de Varsovie (II)

Cout-de-l-otan

Les huit et neuf juillet derniers, se tenait à Varsovie en Pologne la réunion des chefs d’États et de gouvernement des pays membres de l’Organisation du Traité Atlantique Nord. La lecture de ce document édifiant et trop peu commenté appelle de nombreuses réflexions, mais aussi d’innombrables corrections. J’ai ici laissé, sans prétention aucune, celles qui me sont venues en lisant et les ai colorées afin d’en faciliter la lecture.

Lire la suite

OTAN : retour sur le communiqué de Varsovie (I)

Cout-de-l-otan

Les huit et neuf juillet derniers, se tenait à Varsovie en Pologne la réunion des chefs d’États et de gouvernement des pays membres de l’Organisation du Traité Atlantique Nord. La lecture de ce document édifiant et trop peu commenté appelle de nombreuses réflexions, mais aussi d’innombrables corrections. J’ai ici laissé, sans prétention aucune, celles qui me sont venues en lisant et les ai colorées afin d’en faciliter la lecture.

Lire la suite

Rage against the matching

[This paper is written in ugly globish, treating about globish thoughts. Pardon all the poor solecisms I’ve done here and how many times I hurt the beautifull English language !]

This morning, as I was checking my mails on Linkedin, I fortuitously saw this graph about top leader’s qualities. And who knows why, it was one too many for me ! I must confess however that my classicist mindset have been suffering silently for years.

b1e19530-636e-4a44-81c5-dcf0bffafcd8-original

Lire la suite

Pour le chien ! Les armes et le Héros…

5459418021_ca94cde052_b

Ce petit billet n’a bien sûr pas prétention à être un art poétique. Il se veut encore moins arbitre des beautés littéraires. Il n’est en fait guère davantage que la réflexion d’un pauvre grammaticus1 que l’air du temps voudrait faire montreur d’ours.

Lire la suite

Qui veut vraiment le retrait de la réforme du collège ?

À tous nos collègues enseignants,

Comment contraindre le gouvernement à renoncer à la réforme du collège, obtenir les dispositions que nous souhaitons pour l’éducation nationale, et toutes autres choses qui nous sembleront nécessaires.

*** Lire la suite

Détruire cinq mythes économiques pour comprendre les crises actuelles.

‘The Smithfield Decretals’ (Decretals of Gregory IX with glossa ordinaria), Tolouse ca. 1300, illuminations added in London ca. 1340 (British Library, Royal 10 E IV, fol. 49v)

C’est un euphémisme que de dire que les officines libérales ont emporté, au tournant des années 80, une victoire écrasante dans la bataille des idées. Depuis lors et sans relâche, nous sommes nourris au catéchisme hébétant de quelques «experts» de mass medias, experts sur lesquels tout a déjà été dit1 concernant l’inanité des analyses et les collusions diverses.

Il nous faut cependant comprendre, que bien que démentis par les faits et la théorie, ces discours sont aujourd’hui doxa2, et que penser à rebours de son temps et de ses croyances est une affaire bien délicate.

Nous nous proposons ici de mettre à mal cinq fables modernes (1. la mondialisation de l’économie est un phénomène récent / 2. le dessaisissement de l’État de l’émission monétaire est à dater des années 70 / 3. la financiarisation de l’économie est une dérive moderne / 4. le libre échange et l’internationalisation du capital favorisent la paix / 5. les États sont aujourd’hui déconnectés du monde financier), non par goût de l’argutie, mais afin de donner en dernier lieu des perspectives d’analyses efficientes et claires.

Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 454 autres abonnés